5 notions de White Hat Seo à retenir pour votre référencement naturel

Pour bâtir le référencement naturel de votre site internet, deux grandes lignes directrices s’offrent à vous : le White Hat et le Black Hat. Le premier fonde ses pratiques sur le respect des préconisations de Google, qui lui-même met en avant l’expérience utilisateur. Le second cherche les failles de ces préconisations pour obtenir des résultats plus rapides… mais très risqués et moins durables. Chez l’agence SEO hREF, ce sont naturellement les techniques de White Hat que les équipes de concepteurs et de rédacteurs appliquent pour optimiser le référencement de site web. Voici les notions de White Hat SEO les plus importantes pour obtenir un bon référencement web en toute probité !

1. Créer un contenu web de qualité

La notion de qualité de contenu d’un site web peut paraître bien floue. Pourtant, elle est fondée sur certains critères. Combinés, ces critères donnent naissance à des textes plébiscités autant par les moteurs de recherche que les internautes.

Un contenu unique et original

Pour que Google valorise un contenu web, il est indispensable que le texte, quelle que soit sa longueur, soit original. Et par original, il faut entendre unique. Autrement dit, on oublie le copier-coller de paragraphes ou de phrases venus d’autres sites, mais aussi du vôtre. Il n’est en effet pas rare d’être tenté de dupliquer son propre contenu, lorsqu’un produit à la vente se décline en plusieurs coloris ou dimensions par exemple. C’est cependant une des grandes erreurs lors de la rédaction de fiches produits !

Un contenu unique et original
© AbsolutVision – Licence Unsplash

Un contenu web structuré

Un contenu qui respecte le White Hat SEO doit maximiser sa lisibilité. L’internaute doit trouver rapidement et facilement les informations qu’il recherche. Aux yeux de Google, cela implique de créer des sous-titres avec les balises « hn », de favoriser les phrases courtes et de rédiger des textes d’au moins 1 000 mots.

L’importance des balises méta-description et title

La production de contenu concerne le texte principal, mais aussi les balises qui l’accompagnent. Il est ainsi fondamental de savoir rédiger correctement les balises title et méta-description. La balise title doit donc contenir les mots-clés les plus importants de votre page. Elle ne doit pas dépasser 60 caractères, afin de ne pas être amputée lors de son affichage dans la page de SERP. La balise méta-description doit inciter l’internaute à cliquer et donc à venir sur votre site. Pour être affichée entièrement, elle ne doit pas excéder 160 caractères.

2. Rechercher des mots-clés pertinents

2. Rechercher des mots-clés pertinents
© Miguel Á. Padriñán – Licence Pexels

L’un des grands chevaux de guerre du White Hat SEO est l’utilisation des mots-clés. Il est important de les cibler avec précision. Ils doivent impérativement correspondre aux intentions de recherche des internautes. Ceci signifie que votre contenu web doit être suggéré à l’utilisateur uniquement lorsque sa requête correspond à votre contenu. La cohérence et la pertinence entre l’intention de recherche (qui peut être plus précise que les termes de la requête) et les informations fournies par votre contenu sont cruciales.

Une fois correctement ciblés, les mots-clés doivent ensuite être employés avec finesse dans votre texte, autrement dit avec naturel. Google sanctionne en effet le « bourrage de mots-clés » (ou keyword stuffing), c’est-à-dire leur emploi à outrance. Leur répétition excessive rend un texte pénible à lire pour l’internaute. Et ceci va à l’encontre de l’objectif de Google qui favorise l’expérience utilisateur.

Par conséquent, il revient au rédacteur web de bien placer les mots-clés dans ses contenus. Il doit cibler les endroits stratégiques et surveiller leur fréquence d’apparition. La balise title, les balises de titre « hn » et les débuts de paragraphes sont les endroits à privilégier. Il ne faut jamais perdre de vue qu’un texte s’adresse avant tout à un lecteur. Si le contenu lui semble de qualité, s’il trouve les informations qu’il recherchait, il reviendra sur votre site !

3. Acquérir des backlinks

Travailler son référencement avec les méthodes de White Hat SEO, c’est aussi soigner ses backlinks, ou liens externes. Il s’agit de liens présents sur d’autres sites internet et qui mènent au vôtre lorsque l’internaute clique dessus. Ils jouent un rôle majeur dans le référencement web. C’est pourquoi il est important de veiller à leur qualité. Un bon backlink provient notamment :

  • d’un site internet reconnu ;
  • d’une page dont le thème est proche de la vôtre ;
  • d’une ancre pertinente.

Mieux vaut donc oublier la création en force de backlinks via des posts sur des forums ou en commentaire de sites douteux. Pour acquérir des backlinks de qualité, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • L’échange de lien : votre site fait un lien vers un autre site, qui en échange ajoute lui aussi un lien vers le vôtre.
  • Le guest blogging : rédaction d’articles invités via un partenariat.
  • Le link baiting : création de contenus à haute valeur ajoutée vers lesquels d’autres sites auront naturellement envie de faire un lien.

Des liens de qualité sont ainsi plutôt difficiles à obtenir. Si vous multipliez soudainement les liens qui pointent vers votre site, Google se doutera d’une entourloupe. En effet, il est possible d’acheter des liens en masse et d’envahir annuaires et fermes à liens. On bascule alors du côté du Black Hat SEO

4. Améliorer le maillage interne

Améliorer le maillage interne
© viarami – Licence Pixabay

Les backlinks occupent une place centrale dans une stratégie de référencement web. Toutefois, le maillage interne ne doit pas être négligé. Il s’agit des liens créés au sein de votre propre site, afin de connecter les différentes pages entre elles. Il ne doit pas être confondu avec l’arborescence du site, qui représente l’organisation d’un site internet d’un point de vue macroscopique. Le maillage interne ne sert pas à repérer l’internaute dans sa navigation, mais à relier des pages dont le contenu est pertinent.

C’est l’idéal pour enrichir une réflexion tout en incitant l’internaute à découvrir d’autres rubriques de votre site. De ce fait, le visiteur a la possibilité de compléter sa recherche d’informations, et vous, vous pouvez optimiser vos ventes en ajoutant des liens vers des pages transactionnelles. Un maillage interne réussi contribue ainsi autant à l’expérience utilisateur qu’à l’augmentation des conversions. Une stratégie gagnant-gagnant quoi !

Le maillage interne doit cependant faire l’objet d’une véritable stratégie. En effet, les pages les plus importantes d’un site confèrent une part de leur popularité aux pages vers lesquelles elles mènent. Plus il y a de pages, plus la popularité se dilue donc. C’est pourquoi il convient de faire des choix stratégiques afin d’optimiser le maillage interne.

5. Optimiser les aspects techniques du site web

En White Hat SEO, il n’y a pas que le contenu web qui compte. Certains aspects techniques ont aussi leur importance, car ils optimisent l’expérience utilisateur. Ils entrent donc dans les recommandations de Google.

La vitesse de chargement des pages

Selon Google, mieux vaut que votre site web s’affiche en moins de 2 secondes. Dans le cas contraire, l’utilisateur perd patience et fait demi-tour pour aller trouver l’information ou le produit ailleurs. Pour respecter ce seuil recommandé, il est indispensable de limiter le poids des images d’un site et les plugins et d’optimiser le code de la page.

Un site mobile-friendly et responsive

Un site mobile-friendly et responsive
© jessica-lewis-creativen – Licence Pexels

La part d’internautes utilisant leur smartphone pour naviguer sur le web est en constante augmentation. Les mobinautes sont même devenus largement majoritaires par rapport aux utilisateurs recourant à l’ordinateur. C’est pourquoi le White Hat SEO valorise les sites web capables de s’adapter à une navigation sur ordinateur comme sur mobile et autres supports, tels que les tablettes.

La navigation on-site et l’expérience utilisateurs

La navigation on-site et l'expérience utilisateurs
© Kaleidico – Licence Unsplash

La navigation sur le site doit être agréable pour l’internaute. Autrement dit, arborescence et design doivent permettre une visite fluide, claire et satisfaisante du site. En outre, vous devez ainsi :

  • vérifier que tous les liens sont fonctionnels ;
  • mettre en place des redirections le cas échéant ;
  • soigner la structure des pages ;
  • utiliser un langage simple ;
  • limiter le nombre d’informations demandées dans vos formulaires ;
  • etc.

Autant de détails qui contribuent à mettre en place une expérience utilisateur de qualité.

Production de contenus qualitatifs, optimisation des liens internes comme externes, amélioration des aspects techniques… Le référencement naturel, dans le respect des préconisations du White Hat SEO, se travaille à plusieurs niveaux. Il est donc fondamental d’être sur tous les fronts. Confier votre référencement naturel à une agence de SEO telle que hREF vous permet de ne négliger aucun aspect et de respecter les règles du White Hat, indispensables à un référencement durable.

À lire aussi :

E-book gratuit

Rédiger du contenu SEO : les pièges à éviter

Découvrez les pièges auxquels vous pourrez être confrontés lors de votre production de contenus SEO et comment les éviter. 

Intéressés par nos services éditoriaux ?

Recevez la newsletter de hREF