Big DATA Seo : qu’est-ce que c’est et comment la mettre en place ?

Big data : derrière ce terme quelque peu mystérieux et généraliste se trouve l’idée d’une immense base de données brutes à partir desquelles une entreprise peut mieux connaître ses consommateurs après une phase importante de tri et d’analyse. L’objectif final est de mieux cibler ce qui plaît, les différents profils de consommateurs et autres grandes lignes plus ou moins affinées afin de pouvoir proposer le bon produit à la bonne personne au bon moment et ainsi augmenter les ventes. La rédaction web SEO vient se greffer sur cette base pour améliorer le référencement naturel en analysant les comportements de recherche : quels sont les mots-clés qui marchent ? Quelles sont les niches sémantiques où vous pouvez vous glisser ? Quels sont les produits qui marchent ? La Big Data SEO est ainsi une arme puissante pour adapter votre contenu éditorial.

La Big Data SEO est une arme puissante pour adapter votre contenu éditorial
© dawson2406 – Licence Unsplash

Big Data : qu’est-ce que c’est ?

La Big Data est une mine d’informations sur toutes les actions des internautes, sur le site internet, la page, le produit ou autre cible à laquelle on s’intéresse. Il serait impossible de lister tout ce que regroupe la Big Data :

  • nombre de clics sur un lien ;
  • requête entrée dans le moteur de recherche (Google ou interne au site) ;
  • temps passé sur une page ;
  • nombre d’internautes visitant une page ;
  • nombre de fois où votre site apparaît dans la page de résultats ;
  • taux de conversion ;
  • origine des backlinks ;
  • vitesse de chargement d’une page web ;
  • volume de recherche…

Le nombre de clics sur un lien, le nombre d’internautes visitant une page ou encore le nombre de fois où votre site apparaît dans la page de résultats peuvent être regroupés sous le nom de résultats organiques ou naturels. Il s’agit en effet des résultats obtenus sans passer par une campagne payante. Le nombre et l’origine des backlinks, ces liens créés sur d’autres pages internet mais qui pointent vers votre site représentent également une information importante.

En effet, l’autorité de la page dont ils proviennent est un paramètre important du référencement web. Le taux de conversion d’une page vous indique si les internautes passent à l’achat ou font demi-tour. La vitesse de chargement d’une page est importante pour savoir si le site fonctionne bien et si la page s’ouvre correctement… Autant de paramètres qui :

  • font partie des notions fondamentales de White Hat SEO ;
  • sur lesquels se basent bien des outils d’audit SEO ;
  • ont un impact sur le référencement naturel d’un site web ;
  • auxquels il est devenu indispensable d’avoir accès afin de donner une direction pertinente à son contenu internet.

La Big Data offre ainsi une vaste base de données qui conduit à la connaissance client et, à partir de là, à l’élaboration d’une stratégie marketing personnalisée. En effet, la Big Data rassemble des données liées à un site, une page ou un produit précis. Elle livre donc des chiffres qui ne concernent que votre propre entreprise et constitue un avantage concurrentiel important.

La Big Data offre ainsi une vaste base de données qui conduit à la connaissance client.
© miessier – Licence Unsplash

Comment sont collectées ces données ?

Si la Big Data représente une aide aussi efficace pour le référencement web, c’est avant tout grâce à sa collecte de données en masse. Les informations qu’elle permet de recueillir se comptent en effet par milliers chaque mois. Rassembler, copier, exporter ou importer les données manuellement est un travail de titan particulièrement chronophage qui a perdu de sa pertinence depuis que des outils ont été créés pour remplacer efficacement l’intervention humaine. Il est donc recommandé de confier la récolte de données à des outils spécialisés. Les outils qui collectent les informations sont souvent les mêmes que ceux qui les trient et les affichent en fonction de divers filtres que vous pouvez choisir : période, nature des données, lieu, page ou produit concerné…

La collecte des données pour la big data SEO repose sur les API (Application Programming Interface).
© kmuza – Licence Unsplash

La collecte des données repose sur les API (Application Programming Interface). Elles sont conçues comme des ponts entre divers systèmes afin de faire circuler et centraliser l’information. C’est ce qui vous évitera d’avoir à regarder manuellement les résultats de chaque page de votre site web par exemple. Avec une API, vous avez directement accès aux informations de toutes les pages de votre site. Indispensable pour avoir une lecture globale des performances et effectuer des comparaisons entre vos pages ou avec des pages similaires de concurrents, ainsi que pour gagner du temps.

À la source, les données de Big Data sont collectées par de très nombreux systèmes, qui rendent les API incontournables. Chaque site, application ou moteur de recherche a son propre système. Google se base par exemple sur les fichiers contenus dans Google Drive, les photos de son Cloud, les mails échangés via Google Mail, l’historique de navigation… Comme bien des réseaux sociaux, Facebook compte les likes, les commentaires, identifie la nature des vidéos consultées et enregistre les informations données lors de la création d’un compte.

Collecter des données, c’est donc rassembler les informations issues de plusieurs sources afin d’obtenir un tableau de bord complet. Vient alors le moment d’exploiter ces données, qui n’ont pas de valeur sous leur forme brute, sans une analyse experte qui saura les interpréter pour en tirer une ligne de conduite marketing.

Comment faire pour exploiter ces données en SEO ?

Pour en extraire une stratégie marketing et lancer des campagnes pertinentes, il est indispensable de trier, analyser et interpréter les données fournies. On parle aujourd’hui de SEO data-driven, ou référencement naturel piloté par la donnée. La première étape consiste à rendre les données collectées facilement lisibles. De nombreuses plateformes de visualisation existent, telles que :

Le choix dépend de ce que vous souhaitez analyser précisément. Logstash se concentre par exemple sur le tri de données tandis que Kibana est plus généraliste et que SeeURank concerne essentiellement le SEO.

Vient ensuite le moment de l’exploitation des données de la Big Data à proprement parler. Vous constatez que vous bénéficiez d’un fort trafic sur une page de vente, mais qu’elle ne convertit pas ? Cette page est peut-être trop pensée pour le SEO, ce qui lui permet d’être bien référencée, mais elle ne dispense sans doute pas à l’internaute l’information qu’il recherche réellement. Il faut alors envisager de revoir son contenu éditorial par exemple.

Pour extraire de la big data SEO une stratégie marketing et lancer des campagnes pertinentes, il est indispensable de trier, analyser et interpréter les données fournies.
© miessier – Licence Unsplash

L’exploitation des données repose ainsi sur la qualité de leur analyse. Or, on peut rapidement se perdre dans le nombre d’informations disponibles. C’est pourquoi il est recommandé de recourir aux services d’une agence SEO, afin de s’assurer la bonne interprétation des données et la mise en place d’une stratégie marketing pertinente en fonction de vos propres objectifs : obtenir plus de trafic, augmenter les conversions, vous positionner en référencement local, gagner en visibilité…

La Big Data consiste donc en l’utilisation d’une immense base de données récoltées auprès des internautes pour fonder sa stratégie SEO. Un projet qui implique de collecter les données, les trier, les analyser et les interpréter afin d’établir une stratégie marketing sur mesure. À noter que ces données sont particulièrement pertinentes pour le référencement web naturel, mais peuvent également être exploitées pour des campagnes publicitaires. Là encore, c’est la qualité de l’interprétation qui rend les données récoltées si précieuses. Parlez-en avec votre agence web !

À lire aussi :

E-book gratuit

Rédiger du contenu SEO : les pièges à éviter

Découvrez les pièges auxquels vous pourrez être confrontés lors de votre production de contenus SEO et comment les éviter. 

Intéressés par nos services éditoriaux ?

Recevez la newsletter de hREF