Comment bien référencer une application sur Google Play Store ?

Le Google Play Store regroupe toutes les applis dédiées aux appareils fonctionnant sous Android et Chrome OS. D’après Statista, près de 3,5 millions d’applications étaient disponibles en mars 2021 sur ce magasin d’applications. Cela fait de Google Play Store, la plateforme la plus fournie. L’App Store iOS d’Apple ne comptait « que » 2,2 millions d’applis mobiles.

Bien référencer son application sur Google Play Store n’est donc pas chose facile. Toutefois, des process de référencement peuvent être mis en place pour augmenter la visibilité de l’appli. Ceci permet ainsi d’augmenter le nombre de téléchargements. Comme il existe le SEO (l’optimisation pour les moteurs de recherche), le référencement mobile a ses techniques. Et celles-ci sont regroupées au sein de l’ASO.

Qu’est-ce que l’ASO ?

L’ASO est l’abréviation en initiales de l’App Store Optimization. On peut le traduire en français par « l’optimisation pour les magasins d’applications ». Cette expression regroupe tous les moyens pouvant améliorer le référencement d’une application mobile dans un store. On parle ici autant de la visibilité d’une appli dans le Google Play Store, l’App Store, le Windows Store, etc. L’ASO peut en effet être utilisée pour tous les magasins d’applications. Mais comme pour les moteurs de recherche avec le SEO, chaque store a ses spécificités en termes de référencement.

On distingue deux grands axes de travail dans l’ASO : le travail direct d’optimisation du référencement de l’application, et les facteurs externes qui ne doivent pas être négligés. Pour chacun d’entre eux, il existe des particularités à connaître pour le Google Play Store.

Comment optimiser le référencement d’une application sur Google Play Store ?

Il est possible de réaliser un travail direct de référencement sur les éléments de votre application publiés dans Google Play Store. Celui-ci consiste principalement à travailler sur les mots-clés qui sont en lien avec votre appli. Cette tâche est similaire à celle effectuée en termes de référencement naturel par un site web souhaitant bien figurer au sein des résultats de Google (92% des recherches du Web sont faites via Google d’après Statcounter). De manière peu surprenante, les algorithmes se ressemblent. Ils se basent notamment sur la densité des expressions clés trouvables dans le contenu.

Comment optimiser le référencement d'une application sur Google Play Store ?
© Pixabay – Licence Pexels

Cibler les bons mots-clés

Comme dans le SEO, définir les bons mots-clés prioritaires et secondaires est primordial pour le référencement d’une application dans Google Play Store. Vous pouvez réaliser ce travail de ciblage des mots-clés en premier lieu de votre côté. Vous connaissez votre produit et êtes donc plus à même de trouver les termes qui lui correspondent le mieux. Mais vous pouvez également utiliser en parallèle un outil dédié. Servez-vous de Google Trends par exemple. Cet outil peut vous aider à confirmer ou infirmer vos premiers choix, et à trouver d’autres idées.

Regardez aussi les éléments publiés par vos concurrents dans Google Play Store. Il est important de trouver à la fois des mots-clés populaires et ceux moins concurrentiels. Sur ces derniers, il sera ainsi plus facile de se positionner.

Insérer les mots-clés dans Google Play Store

Pour optimiser le référencement de votre application, vos mots-clés ciblés devront apparaître dans plusieurs éléments.

  • Le nom de votre application : limité à 50 caractères, il doit inclure des mots-clés mais également être très explicite. Car le nom de votre application est l’un des deux éléments principaux, avec l’icône de l’appli. Ce sont eux qui apparaissent directement dans les résultats de recherche Google Play Store.
  • La description détaillée : elle peut aller jusqu’à 4 000 caractères. Elle doit elle aussi être explicite pour faire comprendre aux mobinautes les différents bénéfices et utilités de l’appli. Pour autant, il ne faudra pas oublier d’insérer un bon volume de la totalité des mots-clés principaux et secondaires. Comptez entre 3 et 5 occurrences pour chaque expression ciblée.
  • La description brève (mini-description) : elle est limitée à 80 caractères. Elle doit impérativement contenir vos mots-clés principaux. Son début peut apparaître dans les résultats de recherche. Toutefois, c’est assez rare, et il faut en général arriver sur la page de l’appli pour pouvoir la lire. Située alors au-dessus de la description détaillée, elle parvient rapidement aux yeux de l’utilisateur du store ayant cliqué sur le nom de l’appli. Elle doit donc être particulièrement accrocheuse pour le convaincre de la télécharger !

Améliorer la présentation de votre application

Lorsque vous tapez une recherche dans le Play Store, les résultats affichent généralement seulement le nom et l’icône de l’application. Éventuellement, les mini-descriptions et les catégories (qu’il faudra donc également bien choisir) peuvent aussi apparaître, mais rien de plus.

Alors qu’apparaissent beaucoup plus d’éléments dans l’App Store, l’icône tient donc un rôle majeur dans le store Google. Il est donc très important d’effectuer un gros travail graphique dessus. Une vidéo de présentation uploadée sur YouTube, plateforme appartenant à Google, est souvent considérée comme un plus par ce géant du Web dans ses mises en avant. Malgré leur visibilité moindre, les captures d’écran devront également être réalisées avec soin.

Faire du linking et des mises à jour régulières

Qui dit algorithme Google dit en principe linking. Comme c’est le cas pour le référencement des pages web, intégrer des liens de l’adresse url dirigeant vers votre application permet de l’aider à mieux se positionner. Il peut s’agir de maillage interne avec des liens placés sur votre site (notamment sur une page dédiée à l’appli). Ça peut aussi être des backlinking (liens placés sur d’autres sites web, par exemple des sites amis ou partenaires).

Autre particularité de Google : le fait de mettre à jour son contenu est très apprécié. L’amélioration de votre appli, en fonction de nouvelles fonctionnalités ou de problèmes à corriger, doit donc devenir une tâche récurrente.



Faire du linking et des mises à jour régulières
© Amarnath Radhakrishnan – Licence Pexels

Les facteurs externes de référencement d’une appli dans Google Play Store

Le travail d’optimisation sur les mots-clés est primordial. Toutefois, d’autres facteurs, dits « externes », jouent un rôle dans le référencement de votre application dans Google Play Store.

Il est ainsi important, pour le référencement de votre appli dans le store Google, que l’application :

  • soit bien notée ;
  • reçoive de bons avis ;
  • ait un bon volume de téléchargements ;
  • ait un pourcentage d’utilisateurs actifs importants (les désinstallations vous pénalisent) ;
  • se construise une bonne e-réputation, au même titre d’ailleurs que le nom de l’éditeur.


Ces facteurs sont appelés externes, car il ne s’agit pas pour vous de réaliser un travail direct de référencement. Cependant, tous ces critères seront plus facilement remplis si votre appli a été bien réalisée. Il faut également qu’elle soit utile et qu’elle s’améliore au fil du temps. Ces facteurs externes doivent instaurer un cercle vertueux entre l’amélioration de la qualité de votre application et sa visibilité dans Google Play Store.

À lire aussi :

E-book gratuit

Rédiger du contenu SEO : les pièges à éviter

Découvrez les pièges auxquels vous pourrez être confrontés lors de votre production de contenus SEO et comment les éviter. 

Intéressés par nos services éditoriaux ?

Recevez la newsletter de hREF