Comment bien référencer une application sur l’App Store ?

D’après le portail de statistiques Statista, l’App Store recensait 2,2 millions d’applications au premier trimestre 2021. Au milieu de cette concurrence féroce, il est évidemment primordial de savoir comment bien se positionner sur la plateforme d’applications mobiles d’Apple. Dans cet article, nous recensons les principales techniques de référencement spécifiquement adaptées aux applis conçues pour les appareils mobiles fonctionnant sous iOS. Cela afin de vous aider à augmenter le nombre de téléchargements de votre application sur l’App Store !

 augmenter le nombre de téléchargements de votre application sur l’App Store
© Adrien – Licence Unsplash

L’ASO (App Store Optimization) : qu’est-ce que ça veut dire ?

L’ASO ou App Store Optimization (en français optimisation pour les magasins d’applications) est le pendant du SEO en ce qui concerne l’algorithme des moteurs de recherche des stores où sont téléchargées les applis mobiles. En effet, alors que le SEO peut être défini comme l’ensemble de procédés servant à bien référencer tout un site ou certaines de ses pages dans les moteurs de recherche du Web. L’ASO est l’ensemble des procédés mis en place pour bien positionner une application dans les différents magasins d’applis.

Attention, ce n’est pas parce que l’on parle d’App Store Optimization que ces techniques d’optimisation sont seulement adaptées à l’App Store d’Apple. Toutes les plateformes sont concernées. Il faut d’ailleurs savoir que les techniques d’ASO ne sont pas exactement les mêmes en fonction du magasin sur lequel l’appli est publiée (l’ASO a aussi ses spécificités sur Google Play Store).

L’ASO (App Store Optimization) : qu’est-ce que ça veut dire ?
© David Grandmougin – Licence Unsplash

Comment optimiser le référencement d’une application sur l’App Store ?

Le choix des mots-clés

Tronc commun du référencement, le choix des mots-clés est aussi important pour l’ASO que le SEO. Peu importe que l’on publie une appli sur le Google Play Store ou l’App Store, il faut définir à la fois des :

  • mots-clés prioritaires (courts et génériques) ;
  • mots-clés secondaires (qui génèrent un trafic faible, mais qualifié pour booster votre nombre de téléchargements) ;
  • expressions clés de longue traîne (incluant jusqu’à 4 ou 5 mots-clés) qui permettent de cibler une audience encore plus qualifiée.

Par exemple, l’appli d’un site de vente en ligne spécialisé dans les vêtements personnalisés pourra avoir « vêtements personnalisés » et le nom de son site comme mots-clés principaux. Les mots-clés secondaires pourraient être :

  • « tee-shirt personnalisé » ;
  • « pull personnalisé » ;
  • « sweat personnalisé » ;
  • etc.

Et les mots-clés de longue traîne encore plus qualifiés « vêtements personnalisés pour entreprises », « vêtements personnalisés pour particuliers », « vêtements personnalisés avec logo »…

Des outils de suggestions de mots-clés existent pour vous aider à trouver les plus pertinents. Expressions recherchées par les internautes, utilisées par les concurrents… Le référencement de votre appli sur l’App Store dépend du champ sémantique des mots-clés utilisés. Mais aussi de leur densité dans le contenu publié.

Le placement des mots-clés

Lorsque vous tapez une requête dans le moteur de recherche de l’App Store, les résultats des applications s’affichent avec leur :

  • titre ;
  • sous-titre ;
  • visuels (captures d’écran ou vidéos).

L’optimisation de ces trois éléments doit être particulièrement travaillée avec l’intégration des mots-clés ciblés en plusieurs occurrences :

  • S’affichant l’un au-dessous de l’autre, le titre et sous-titre (30 caractères au maximum pour chacun) doivent être complémentaires plutôt que redondants en termes de mots-clés, afin d’élargir le plus possible le champ sémantique.
  • Du côté des visuels, il est recommandé de nommer les captures d’écran ou vidéos que vous ajoutez avec des mots-clés.

Les mots-clés devront également être placés à un autre endroit de votre contenu. Celui-ci invisible pour les utilisateurs : le champ des mots-clés. Ici, 100 caractères sont à remplir et doivent vous permettre d’insérer les principaux mots-clés que vous avez ciblés.

Le placement des mots-clés
© William Hook – Licence Unsplash

Quels sont les facteurs externes de référencement d’une appli dans l’App Store ?

L’App Store Optimization, c’est aussi bien le travail direct de référencement, que des facteurs externes également très importants comme les notes ou les avis clients. Ces facteurs sont appelés externes, car s’ils n’ont pas un effet d’optimisation immédiat. Ils influent quand même à moyen et long terme sur le positionnement de votre appli dans l’App Store.

Les facteurs externes à ne pas négliger

  • La description détaillée. D’après les experts ASO, cette description de 4000 signes maximum ne compte pas directement pour le référencement de votre appli. Cependant, plus elle est incitative et plus vous verrez votre nombre de téléchargements augmenter. Et comme ce nombre fait partie des éléments essentiels au positionnement d’une appli (plus il y a de téléchargements, mieux l’appli est positionnée), un cercle vertueux se met en place.
  • La présentation de l’appli. Si les visuels de présentation ont un rôle de référencement direct, ils servent aussi à expliquer aux utilisateurs les principales fonctionnalités de l’appli et à attirer leur œil. Vous pouvez mettre jusqu’à 10 captures d’écran et 3 vidéos dans l’App Store pour inciter au téléchargement. Faites attention également à choisir avec soin votre logo ainsi que les deux catégories de rattachement de votre app mobile.
  • Le linking. En termes de référencement pour l’App Store, la pose de liens externes vers le téléchargement de l’appli ne sert pas à de l’optimisation directe. Mais à améliorer la réputation de l’application et de la marque qui sont deux facteurs externes de SEO et d’ASO.
  • Les notes et les avis clients. Toujours dans cette même idée de réputation, il est important que les notes et les avis de votre appli soient positifs. À vous de mettre en place différents process pour arriver à des résultats. Nouvelles fonctionnalités, corrections des bugs, éventuels ajouts de notes et commentaires positifs par votre communauté, etc.

De manière plus générale, pensez à mettre à jour votre contenu régulièrement sur l’App Store notamment à travers son texte promotionnel de 170 caractères. Ce dernier peut être changé sans avoir à attendre une mise à jour de votre app.

Sachez également que vous pouvez mettre la lumière sur l’actualité de votre appli (mise à jour complète, événements, etc.) avec le service in-app Events. Apple propose aussi les services payants Search Ads Basic et Advanced pour améliorer globalement le positionnement d’une appli.

À lire aussi :

E-book gratuit

Rédiger du contenu SEO : les pièges à éviter

Découvrez les pièges auxquels vous pourrez être confrontés lors de votre production de contenus SEO et comment les éviter. 

Intéressés par nos services éditoriaux ?

Recevez la newsletter de hREF