Courte traîne et longue traîne : alliez les deux dans votre stratégie de référencement !

Trouver les bons mots-clés est souvent considéré comme le nerf de la guerre en SEO. Vous les employez très souvent en rédaction web : pour votre site internet, votre blog, vos fiches produits, vos campagnes Ads ou autres piliers de votre présence en ligne… Ils jouent donc un rôle majeur pour capter un trafic qui correspond à votre offre.

Pour cibler les bons mots-clés, il est généralement recommandé de faire un choix entre deux catégories : les mots-clés de la courte traîne et les mots-clés de longue traîne. Les premiers sont composés d’un ou deux mots très généralistes, donc concurrentiels mais très employés. Les seconds sont composés d’un nombre de mots pouvant être importants, permettant d’atteindre un trafic de niche. Mais ces mots-clés disposent d’un faible volume de recherche. Et si l’idéal était d’allier les deux ?

La courte traîne pour optimiser votre visibilité

La courte traîne pour optimiser votre visibilité
© Thirdman – Licence Pexels

Avec ses mots-clés très brefs, la courte traîne permet de drainer sur votre site internet un trafic important. Or, le nombre de visiteurs est un critère à ne pas négliger lorsqu’on cherche à travailler son référencement web.

Pourquoi miser sur la courte traîne ?

La courte traîne se compose de mots-clés d’autant plus génériques qu’ils sont brefs. Par exemple, « chaussures hommes », « chaussures rouges » ou même « chaussures » tout court sont des mots-clés de courte traîne. Ce type de mots-clés peut correspondre à l’intention de recherche de nombreux internautes. On peut, en effet, autant rechercher des chaussures rouges à talon, des chaussures rouges en cuir, des chaussures rouges d’hiver… Par conséquent, se positionner sur ce type de mots-clés est idéal pour capter du trafic sur son site internet.

Tout ceci est important pour votre SEO. En effet, un site consulté par des milliers de visiteurs est considéré par les moteurs de recherche comme faisant autorité dans un domaine. Votre notoriété de marque augmente également. Les internautes voient votre site apparaître dans les premiers résultats sur les moteurs de recherche. Vous devenez alors une référence pour eux.

Quels outils utiliser pour cibler des mots-clés de courte traîne ?

Pour identifier les mots-clés de courte traîne les plus populaires, plusieurs outils créés par Google sont à votre disposition. Le plus important est sans doute Google Keyword Planner. Cet outil est initialement pensé pour mener des campagnes SEA. Mais il a l’avantage de permettre d’identifier les mots-clés les plus recherchés sur Google et d’être gratuit.

Complémentaire, Google Trends sert à suivre les tendances de recherche sur Google. Il aide donc à repérer les mots-clés qui deviennent de plus en plus populaires. Les « requêtes associées » au mot-clé principal peuvent vous permettre de trouver d’autres mots-clés de courte traîne et de les intégrer dans votre contenu éditorial.

Les limites des mots-clés de courte traîne

Travailler sa courte traîne implique un budget marketing important. En effet, ces mots-clés se révèlent particulièrement concurrentiels. En cas de campagne SEA, les enchères montent rapidement. Il faut donc vous attendre à un coût par clic parfois très élevé.

Les limites des mots-clés de courte traîne
© Skitterphoto – Licence Pexels

Être bien référencé sur un mot-clé trop générique risque aussi d’augmenter votre taux de rebond. Il s’agit du nombre d’internautes qui cliquent sur le lien menant vers votre site internet, mais qui en repartent immédiatement. Ceci s’explique par le fait que votre offre ne correspond en réalité pas à ce que recherchent les internautes.

Par exemple, en tapant « chaussures rouges », ils cherchaient peut-être spécifiquement des « bottes rouges pour femmes » et sont tombés sur votre page proposant des « chaussures rouges pour bébé ». Peut-être aussi que vous vendez des chaussures rouges, mais uniquement pour la pratique du sport alors que le visiteur souhaite acheter des chaussures de ville… Or, un taux de rebond trop élevé pénalise votre SEO. Surtout, vous avez beau être bien référencé, vous ne convertissez pas. Les résultats ne sont donc pas à la hauteur de votre investissement marketing.

La longue traîne pour acquérir du trafic qualifié

La longue traîne contient les expressions les moins recherchées par les internautes, mais aussi les plus précises. Elle draine donc un trafic plus qualifié, c’est-à-dire plus facile à convertir, et subit moins la pression de la concurrence.

Avantages et inconvénients de la longue traîne

On parle de « longue traîne » car, lorsqu’on analyse les volumes de recherche sur un sujet ou les mots qui ont conduit des internautes à cliquer sur un site web, ce sont les mots-clés qui se retrouvent justement « à la traîne ». Il s’agit de ceux qui ont été le moins utilisés. Ce sont aussi ceux qui recourent au plus de mots. Une précision qui permet d’analyser plus facilement l’intention de recherche derrière les mots-clés. Cela permet donc de répondre plus précisément à la requête de l’internaute, qui sait très exactement ce qu’il veut : chaussures rouges en cuir à talons, chaussures rouge running confortables…

Avec la longue traîne vos campagnes SEA vous reviendront moins cher, la concurrence étant moins féroce sur des requêtes aussi précises. Toutefois, avec un si faible volume de recherche, cette stratégie ne sera pas votre cheval de bataille en cas de lancement d’un site web ou d’un nouveau produit.

L’importance de la recherche vocale

L’importance de la recherche vocale
© Tima Miroshnichenko – Licence Pexels

Les internautes expriment de plus ne plus leurs requêtes oralement, grâce à l’assistant vocal des smartphones. Le développement de la recherche vocale tend ainsi à accentuer l’importance des mots-clés de longue traîne. Les requêtes prennent essentiellement la forme de questions, ce qui allonge naturellement la requête. Par conséquent, la longue traîne joue un rôle encore plus important dans le référencement web.

Combiner courte et longue traîne : une stratégie gagnante

Combiner courte et longue traîne : une stratégie gagnante
© Vardan Papikyan – Licence Unsplash

En réalité, il n’est pas nécessaire de choisir entre courte et longue traîne. Bien au contraire ! Il est conseillé de travailler les deux à la fois pour tirer le meilleur parti de l’une comme de l’autre.

Un public différent et des objectifs propres

Les mots-clés de courte et longue traîne ne s’adressent pas aux mêmes cibles. Les premiers sont tout indiqués pour capter l’attention d’un public en phase de découverte. Ce public est en recherche d’informations, il se renseigne sur un sujet ou sur un produit. Il n’est pas connaisseur et ne sait pas encore ce qu’il veut, il hésite et compare. Il est donc important de cultiver sa courte traîne pour vous faire connaître auprès du public. Ce sont également les mots-clés à privilégier sur la page d’accueil et les pages piliers de votre site.

Les seconds, quant à eux, permettent d’attirer les internautes qui ont en tête une idée bien précise. Ils sont davantage dans l’idée d’acquérir tel service ou tel produit précisément. Avec des mots-clés de longue traîne, vous prouvez à ce type d’internaute que votre offre correspond exactement à ce qu’il cherche. C’est essentiel pour augmenter les conversions. La longue traîne doit être particulièrement travaillée lors de la création de fiches produits ou si votre activité appartient à un secteur hautement concurrentiel.

La place de la moyenne traîne

Pour travailler encore plus subtilement votre référencement web grâce aux mots-clés, vous pouvez ajouter la notion de moyenne traîne. Cette dernière se compose d’expression de 2 ou 3 mots, est soumise à une concurrence moyenne et se révèle d’une précision tout aussi moyenne. Elle offre ainsi un bon ratio entre trafic potentiel et taux de conversion. Elle sera votre grande alliée en cas de création ou refonte de sites, dans les fiches produits et landing pages.

Bien choisir ses mots-clés est une étape fondamentale dans l’élaboration de votre stratégie de référencement. Il faut prendre en compte vos objectifs, le profil de votre cible, mais aussi l’état de développement de votre activité. Tout ceci requiert une certaine habileté. Vient ensuite le moment de la rédaction de votre contenu web… Et pour ce faire, confiez-la aux professionnels de notre agence SEO hREF ! Vous gagnerez du temps et vous assurerez une mise en œuvre fine de ces mots-clés sur l’ensemble de vos contenus.

À lire aussi :

E-book gratuit

Rédiger du contenu SEO : les pièges à éviter

Découvrez les pièges auxquels vous pourrez être confrontés lors de votre production de contenus SEO et comment les éviter. 

Intéressés par nos services éditoriaux ?

Recevez la newsletter de hREF