Faut-il créer une chaîne YouTube pour votre entreprise ? Avantages et inconvénients !

Il est loin, le temps où l’on observait YouTube à distance, avec un brin de condescendance pour ces internautes hypnotisés par des vidéos de chatons. Avec le temps, la plateforme est devenue l’un des piliers du marketing digital pour des entreprises soucieuses de toucher leurs audiences et de générer de l’engagement. Mais est-ce vraiment indispensable pour votre organisation ? Dans cet article, nous vous proposons de lister les avantages et les inconvénients d’une chaîne YouTube dans le cadre d’une stratégie marketing : vous pourrez ainsi vous faire un avis définitif sur la question !

les avantages et les inconvénients d’une chaîne YouTube
© StockSnap – Licence Pixabay

Quels bénéfices une entreprise peut-elle tirer d’une chaîne YouTube ?

Commençons par les bonnes nouvelles, à savoir : les avantages procurés par une chaîne YouTube.

Obtenir plus de visibilité sur le web

En marketing digital, la visibilité d’une entreprise ou d’une marque est le nerf de la guerre : c’est la condition sine qua non pour générer du trafic, favoriser l’engagement et pousser à la conversion.

Or l’audience potentielle sur cette plateforme est gigantesque : créer une chaîne YouTube permet, en effet, d’atteindre une partie des 2,2 milliards d’internautes qui naviguent sur le site (64 millions d’utilisateurs mensuels en France) et, pourquoi pas, de faire partie un jour des 450 chaînes françaises qui affichent plus d’un million d’abonnés (chiffres HubSpot). De plus, YouTube arrive en deuxième position dans la liste des sites les plus visités au monde, derrière Google, mais devant Facebook, Twitter et Wikipédia.

Obtenir plus de visibilité sur le web

(Source : Semrush)

Ce succès s’explique par la popularité grandissante du format vidéo. 92 % des internautes de 16 à 64 ans consultent des vidéos chaque semaine (Hootsuite), ce qui fait de ce format un levier idéal pour toucher un maximum de personnes sur la Toile. Les entreprises l’ont bien compris, puisque 85 % des marketeurs communiquent à l’aide de la vidéo, ce format permettant de générer 66 % de leads en plus que tout autre type de contenu (Oberlo).

Enfin, en matière de visibilité, il faut noter que les vidéos hébergées sur YouTube sont particulièrement mises en avant par Google dans la SERP, pour la simple raison que la plateforme de partage est la propriété du moteur de recherche. Bien sûr, il est nécessaire d’optimiser le référencement des vidéos pour en tirer parti.

Maintenant, imaginez capter seulement une infime partie de ce gâteau aux proportions dantesques avec votre propre chaîne YouTube !

Éduquer et sensibiliser ses audiences

Les internautes viennent sur YouTube pour se divertir, oui, mais aussi – et surtout – pour s’informer, apprendre, développer leurs connaissances. Il suffit, pour s’en convaincre, de constater l’explosion des vidéos de décryptage de l’actualité (HugoDécrypte, Décod’Actu…) ou d’être attentif au phénomène des chaînes consacrées à l’Histoire. Une enquête Hootsuite dédiée aux habitudes des internautes a montré qu’un tiers d’entre eux regarde au moins un tutoriel ou un guide (le fameux format « how-to ») chaque semaine, et que 53 % des membres de la génération Z sont friands de vidéos éducatives.

En somme, créer une chaîne YouTube permet de proposer à ses audiences des vidéos pédagogiques pour les éduquer et/ou les sensibiliser. Rien de tel que ce format immersif pour expliquer (une notion, un concept, un processus, un événement), pour montrer (un produit, une innovation, un procédé) et pour enseigner (à utiliser un objet ou un équipement, à tirer le meilleur parti d’un outil, etc.). Cela, parce que la vidéo est facile d’accès, aisément consommable (y compris en mobilité), et parfaitement démocratique.

Créer des affinités

Par le biais d’une chaîne YouTube, il devient possible de communiquer de façon moins formelle qu’avec des contenus textuels, ce qui peut s’avérer très positif pour votre marketing digital. La vidéo contribue, en effet, à créer des affinités avec les audiences, à donner un sentiment de proximité : en vous voyant à l’image, on a l’impression de mieux vous connaître. Ce qui suppose de se mettre en scène devant la caméra, ou de faire intervenir d’autres personnes – des experts en interne, des partenaires, des clients.

Créer des affinités
©mohamed_hassan – Licence Pixabay

Par conséquent, la vidéo reste le canal privilégié pour tisser des relations de confiance qui mèneront, plus tard, à des relations professionnelles (en B2B) ou commerciales (en B2C). Un peu l’équivalent du « Vu à la télé » mais en version « marketing digital » !

Générer des revenus avec une chaîne YouTube

Depuis que les règles se sont durcies en 2018, il est plus difficile de monétiser une chaîne YouTube et de générer des revenus avec ses vidéos. Mais cela reste possible si vous remplissez trois conditions :

  • Cumuler 10 000 vues.
  • Compter au moins 1 000 abonnés.
  • Atteindre 4 000 heures de visionnage cumulées sur les 12 derniers mois, pour l’ensemble des vidéos hébergées sur la chaîne. Vous trouverez sur cette page quelques astuces pour augmenter le temps passé sur vos vidéos par les internautes.

(Chiffres : Banana-Content)

Attention : YouTube a aussi ses mauvais côtés !

Créer une chaîne YouTube semble avantageux à de nombreux égards pour une entreprise souhaitant intégrer ce canal à sa stratégie de marketing digital. Mais la plateforme de partage ne présente pas que des points positifs : avant de vous lancer dans l’aventure, vous devez tenir compte d’un certain nombre d’inconvénients qui pourraient impacter vos performances.

Difficile de se faire une place sur YouTube

La popularité de YouTube est impressionnante, mais elle a une contrepartie : la forte concurrence qui règne entre les chaînes fait qu’il est extrêmement difficile de s’y faire une place.

De fait, une majorité de chaînes végète dans les bas-fonds des statistiques et peine à cumuler plus de quelques centaines de vues. Pour sortir de la masse, il est indispensable de mettre au point une stratégie dédiée, de cibler avec beaucoup de soin son audience, et de jouer avec les formats (par exemple, en utilisant les Shorts).

De gros investissements nécessaires au départ

Certes, il est possible de créer des vidéos avec un simple smartphone. Toutefois, si vous souhaitez donner un cachet professionnel à vos contenus, il faudra passer rapidement à du matériel plus évolué – qui a un coût.

Caméra, micro(s), projecteur(s), logiciel de montage… Ces équipements constituent un investissement à long terme (sans même parler des compétences à acquérir pour les utiliser efficacement), mais un investissement tout de même, dont il faut tenir compte dans votre démarche de création d’une chaîne YouTube.

De gros investissements nécessaires au départ
©SAM-RIZ44 – Licence Pixabay

Votre chaîne YouTube ne vous appartient pas

Peu d’entreprises y pensent au moment de lancer leur chaîne YouTube, mais il est important de se rappeler que ce support de communication ne vous appartient pas : il reste la propriété de la plateforme qui héberge vos vidéos, contrairement à un site web ou un blog. Un constat qui a des conséquences concrètes :

  • Vous devez vous soumettre au règlement de la communauté YouTube, en matière de contenu, de pratiques et de comportement.
  • Vous êtes tributaire des changements dans la politique interne, celle-ci pouvant avoir une influence sur la mise à disposition de vos vidéos. Par exemple, si la plateforme décide de supprimer un contenu parce qu’il ne répond pas aux standards de la communauté, vous n’avez que peu de recours possibles. Idem si YouTube choisit… de fermer votre chaîne ! Ce qui vous fera perdre toute l’audience cumulée et les avantages afférents.
  • Vous subissez les évolutions de l’algorithme. Or celui-ci peut modifier à tout moment les règles concernant l’indexation ou la monétisation des vidéos (comme on a pu le voir en 2018). De fait, personne ne peut dire quelles seront les exigences de la plateforme dans les années à venir, et aucune chaîne YouTube n’a l’assurance d’être toujours visible dans 1, 2 ou 5 ans. L’algorithme a beau être le plus stable de tous les réseaux sociaux, il reste éminemment volatil.

Le trafic généré n’est pas maîtrisé

Enfin, voilà un inconvénient qui touche particulièrement les stratégies de marketing digital : le trafic généré sur votre chaîne YouTube n’est pas maîtrisé, au sens où vous n’en contrôlez pas les allées et venues.

Concrètement, il n’existe aucun moyen de savoir avec précision qui consulte vos vidéos – à l’exception des internautes qui laissent des commentaires, sachant que l’usage de pseudonymes est courant – ni de collecter des adresses électroniques à ajouter à votre mailing-list. À l’inverse, le trafic généré sur un site web ou un blog est pleinement maîtrisé et peut donner lieu à la création de relations de long terme.

Vous l’aurez compris : YouTube est donc un outil à double tranchant, d’une efficacité redoutable lorsqu’il s’agit de toucher une large audience et de communiquer avec elle, mais aussi particulièrement contraignant. Si vous ambitionnez de créer et d’animer une chaîne YouTube, il est donc préférable de bien vous y préparer… et de vous faire accompagner par une agence spécialisée dans le contenu web !

À lire aussi :

E-book gratuit

Rédiger du contenu SEO : les pièges à éviter

Découvrez les pièges auxquels vous pourrez être confrontés lors de votre production de contenus SEO et comment les éviter. 

Intéressés par nos services éditoriaux ?

Recevez la newsletter de hREF