L’utilisation du hashtag sur les réseaux sociaux : indispensable pour le SEO ?

Vous avez certainement déjà croisé des hashtags au cours de vos déambulations sur divers réseaux sociaux. Ces petits symboles « # » permettent en effet de mettre en avant certains contenus et de leur offrir plus de visibilité. Pourtant, contrairement aux apparences, ce n’est pas si simple et il est important de choisir les bons hashtags ! Le hashtag est désormais devenu très rare de voir une publication sans son hashtag ! Envie d’utiliser les hashtags de manière efficace pour valoriser votre contenu ? Découvrez comment les utiliser à bon escient.

Qu’est-ce que le hashtag exactement ?

En français, « hashtag » peut se traduire par « mot-clic ». Il s’agit tout simplement d’un mot précédé par le symbole dièse « # ». Le hashtag peut également être constitué d’une phrase. Il ne contient aucun espace. Tous les hashtags ayant déjà été utilisés par les internautes sont indexés : lorsque quelqu’un souhaite effectuer une recherche dans une thématique précise, sur un certain réseau social, il lui suffit donc de taper le hashtag dans la barre de recherches. Il voit s’afficher toutes les publications comportant ce petit dièse. Il est possible de cliquer sur les hashtags, afin de découvrir les différentes publications parlant du même sujet. Nul besoin d’être le « follower » ou l’« ami » de la personne qui emploie le hashtag pour voir ses publications.

© dole777 – Licence Unsplash

C’est en 2007 que le premier hashtag fait son apparition, introduit sur Twitter par un ancien employé de Google, Chris Messina. Il s’agit du hashtag #barcamp, créé dans le cadre des ateliers participatifs sur l’innovation web. Le réseau social officialise ce nouveau moyen de communication en 2009 et l’inclut dans ses résultats de recherches. Aujourd’hui, les hashtags sont utilisés sur la plupart des réseaux sociaux. Vous pourrez en effet les croiser sur Tumblr, Pinterest, Instagram, Twitter, Facebook, YouTube, Google+ et Linkedin.

Les hashtags les plus populaires au cours des dernières années sont le #LOL (le fait de rire aux éclats : il symbolise l’amusement), les #JeSuisCharlie et #PrayforParis (en soutien aux victimes de l’attentat de Charlie Hebdo) ou encore le #GameOfThrone (qui annonçait l’arrivée d’une nouvelle saison). Plus de 125 millions de hashtags sont aujourd’hui échangés tous les jours, sur la plupart des réseaux sociaux et dans des thématiques très variées.

Comment les hashtags sont-ils utiles au SEO ?

Les hashtags permettent d’atteindre de nombreux internautes. Ils valorisent en effet la phrase ou la publication qu’ils accompagnent, en donnant de l’emphase. Bien utiliser les hashtags est donc très efficace pour booster sa visibilité et créer du contenu. C’est un réel support de communication qui aide à susciter de l’engagement, essentiel dans une stratégie éditoriale web.

© Marvin Meyer – Licence Unsplash

Il faut savoir que les hashtags se divisent en trois catégories principales : les hashtags tendance, les hashtags de marque et les hashtags de contenu.

Les hashtags tendance désignent ceux qui sont le plus employés pendant une certaine période. S’ils sont en rapport avec le contenu que vous souhaitez publier, ils vous permettront d’acquérir une bonne audience. Une partie des internautes qui taperont ces hashtags dans la barre de recherche d’un réseau social seront donc susceptibles de lire votre publication. Bien sûr, les hashtags tendance varient souvent, en fonction de l’actualité, des événements : il est donc important de rester à l’affût des nouveautés, pour ne pas poster des hashtags dépassés qui n’attireront plus aucun lecteur. Montrez-vous réactif !

Quant aux hashtags de marque, comme #nike, #justdoit, #kitkat… Ils sont très populaires. Il s’agit aussi bien de hashtags avec le nom des marques, que de hashtags qui reprennent les slogans de celles-ci. Ils font chaque jour l’objet de nombreuses recherches, ce qui permet aux marques présentes sur les réseaux sociaux d’obtenir une grande visibilité pour chacun de leurs posts : c’est une solution très efficace pour organiser des concours, des événements ou encore des promotions. Succès assuré !

© gpthree – Licence Unsplash

De leur côté, les hashtags de contenu doivent concerner le thème de votre publication. Ils doivent être en rapport avec le style de vie que vous décrivez par exemple, ou bien des valeurs que vous souhaitez promouvoir sur le net. Il faut bien choisir ses hashtags et prendre des mots qui font l’objet de nombreuses recherches chaque mois.

Les hashtags sont donc utiles au SEO puisqu’ils permettent d’acquérir rapidement de la visibilité.

Les bonnes pratiques

Pour bien utiliser les hashtags, il faut soigneusement les choisir. Vous pouvez vous aider de plusieurs logiciels en ligne, disponibles gratuitement, comme Hashtagify, TagBord ou encore TalkWalker Social Search. Vous obtiendrez ainsi les hashtags les plus pertinents en fonction de votre contenu. Il est aussi important d’utiliser régulièrement des hashtags, afin que Twitter associe votre marque à l’actualité, procurant ainsi plus de visibilité à vos publications.

Créez également des hashtags propres à votre marque. Il faut que les internautes tombent uniquement sur vous lorsqu’ils taperont le mot que vous avez choisi. Gardez les mêmes sur tous les réseaux que vous utilisez, afin de créer une belle homogénéité. Vous devez cependant rester à l’affût des différentes pratiques de chaque réseau. Twitter ne fonctionne pas comme Facebook et Instagram par exemple. Vérifiez la portée de vos divers hashtags sur chacun des réseaux.

Assurez-vous également que les hashtags choisis soient faciles à épeler. Si les internautes font des fautes en les écrivant, ils ne trouveront jamais vos publications. Si vous optez pour des phrases, mettez une majuscule au début de chaque mot afin de faciliter la lecture.

N’hésitez pas à vous associer à des abonnés et à des influenceurs. Choisissez des personnes qui évoluent dans le même secteur que votre marque afin que ce soit plus pertinent.

Les erreurs à ne pas commettre avec les hashtags

Attention, même si vous commencez tout juste à utiliser les hashtags et que vous trouvez que c’est un système génial, ne vous enthousiasmez pas au point d’utiliser tous les hashtags qui vous passent par la tête. Avant de les choisir, vous devez vous assurer qu’ils font l’objet d’un certain nombre de recherches mensuelles.

À l’inverse, si vous n’avez jamais utilisé de hashtags, prenez le temps de vous pencher sur leur fonctionnement ! Ce serait dommage de ne pas vous en servir, car vous pourriez augmenter considérablement votre audience comme la renommée de votre marque. Ne pas utiliser les hashtags vous empêcherait d’atteindre tous les internautes susceptibles d’être intéressés par votre publication.

© storyfuel – Licence Unsplash

Par ailleurs, faites attention à ne pas manquer de cohérence entre les différents hashtags décrivant une même publication. S’ils ne sont pas reliés entre eux, dans la même thématique, ils n’auront pas le même effet de boost sur votre contenu que s’ils étaient parfaitement cohérents. De même, choisissez des hashtags assez courts, faciles à écrire et clairs. Il est aussi conseillé de ne pas en abuser. Une publication gagnera plus de visibilité si elle utilise deux ou trois hashtags pertinents que si elle en possède une vingtaine, peu cohérents ou peu adaptés.

Il faut aussi comprendre que les internautes n’emploieront pas votre hashtag si vous ne leur donnez pas de raison de le faire. Soyez actif sur vos réseaux sociaux, proposez des concours, des petits jeux, des événements qui inciteront les personnes à interagir et à partager.

Enfin, il est important de ne pas utiliser uniquement des majuscules pour composer vos hashtags. Vos publications sembleront agressives, comme si vous criiez ! Ce n’est pas de cette façon que vous attirerez des visiteurs.

Visuel d’entête : © Jan Baborak – Licence Unsplash

E-book gratuit

Rédiger du contenu SEO : les pièges à éviter

Découvrez les pièges auxquels vous pourrez être confrontés lors de votre production de contenus SEO et comment les éviter. 

Intéressés par nos services éditoriaux ?

Recevez la newsletter de hREF