Negative SEO : comment lutter ?

Pour comprendre et lutter contre le Negative SEO, il faut se rappeler l’objectif et la définition du SEO : un ensemble de pratiques qui ont vocation à favoriser l’expérience utilisateur en mettant en avant les sites web qui prennent soin de créer du contenu à haute valeur ajoutée, une navigation agréable et autres paramètres qualitatifs. Mettre en œuvre ces éléments prend du temps, nécessite réflexion et optimisation.

Or, certains n’ont pas cette volonté d’analyse, le temps et le budget pour réaliser des plans d’action SEO ou pour recourir aux services d’une agence web. Ils s’emparent alors des piliers du SEO pour tirer votre propre travail vers le bas, ce qui vous pénalise aux yeux des moteurs de recherche et entraîne une perte importante de visibilité, de trafic et de conversions : c’est le Negative SEO, aussi appelé SEO négatif en français et abrévié en NSEO.

Quelles sont les pratiques du NSEO ?

Le NSEO vise à détruire la réputation en ligne de concurrents directs. La base de la pratique consiste à forcer les limites imposées par Google pour qu’il prenne votre site web en grippe. Google recommande d’avoir des backlinks, c’est-à-dire des liens présents sur d’autres sites et qui conduisent l’internaute vers votre propre site ? Le Negative SEO multiplie ces backlinks dans des quantités excessives et sur des sites peu recommandables. Google ne manque pas d’y voir une suroptimisation et de considérer que vous avez dédaigné les pratiques de White Hat SEO pour passer du côté obscur afin de prendre déloyalement de vitesse vos concurrents. La pénalité ne tarde pas à se faire sentir…

Quelles sont les pratiques du NSEO ?
© firmbee – Licence Unsplash

Google (et les internautes !) valorise les avis positifs sur vos services et votre entreprise ? Le SEO négatif poste partout où il le peut des avis et commentaires négatifs afin que le moteur de recherche estime que votre offre ne correspond pas à ce que recherchent les internautes. Google préconise de fonder sa stratégie éditoriale web sur du contenu unique et attractif ? Les adeptes du NSEO dupliquent votre contenu rédactionnel au maximum. Ils envoient également de fausses demandes de retrait de lien et ne rechignent pas à hacker un site web ou à usurper l’identité d’une entreprise pour s’adresser aux clients de manière insultante par exemple. Le Negative SEO est donc une attaque menée contre votre entreprise.

Quelles sont les conséquences du Negative SEO ?

Aller contre les pratiques de Google expose un site web à des sanctions qui peuvent aller d’une perte de positionnement dans les résultats de recherche à la non-indexation du site par Google. Concrètement, lorsque vous analysez les données de votre site web (fréquentation, nombre de conversions, taux de clic…), vous remarquez généralement une chute nette ne vos chiffres.

Il convient alors de vous interroger. En effet, ce changement brutal peut être dû à une attaque de SEO négatif mais aussi à des erreurs commises de votre côté. Si la date de l’effondrement correspond à une période où vous avez mis en œuvre diverses stratégies de référencement web, il peut s’avérer judicieux de commencer par vérifier que vous avez bien respecté les recommandations de Google. En effet, le moteur de recherche peut ne pas faire la différence entre vos propres manipulations et une véritable attaque extérieure qui a été menée avec soin.

Rassurez-vous toutefois, Google progresse et sait de mieux en mieux :

  • identifier la personne qui crée les backlinks en se fiant à votre historique ;
  • ignorer des liens spammeurs ;
  • identifier le créateur original de contenu ;
  • pénaliser une seule page web plutôt qu’un site complet…
Quelles sont les conséquences du Negative SEO ?
© Solen Feyissa – Licence Unsplash

Google est cependant loin d’être parfait et il reste possible de nuire à un concurrent en employant les techniques de Negative SEO. N’hésitez pas à signaler des pratiques de SEO négatif directement à Google dans la rubrique Aide ou à en parler sur le forum des webmasters de Google.

Comment lutter contre le NSEO ?

Après une attaque de NSEO, la pente peut être longue à remonter. Mieux vaut donc se prémunir contre le SEO négatif en mettant en place quelques bonnes pratiques de surveillance.

Opter pour un site sécurisé

Le piratage de site web faisant partie des pratiques de Negative SEO, la première mesure à prendre consiste à sécuriser son site web. Plusieurs techniques permettent d’assurer une bonne sécurité d’ensemble :

  • ajouter un certificat SSL ;
  • choisir un hébergeur de qualité ;
  • veiller à garder votre CMS et ses modules à jour ;
  • changer régulièrement les mots de passe ;
  • réaliser des audits de sécurité

Si vous avez du budget disponible, vous pouvez également installer un logiciel de sécurité, qui surveille votre site en permanence, identifie les tentatives de piratage et vous avertit en cas d’activité frauduleuse.

En mettant en place toutes ces précautions, vous évitez non seulement que votre site ne soit hacké, mais protégez également les données de votre entreprise ainsi que celles de vos clients et utilisateurs, ce qui relève de votre responsabilité.

Opter pour un site sécurisé
© homajob – Licence Unsplash

Garantir un netlinking de qualité

Un netlinking de qualité fait partie des notions de White Hat essentielles à un référencement naturel soigné, mais contribue aussi à la force de votre site web. En effet, la multiplication des backlinks de piètre qualité compte au nombre des attaques de Negative SEO les plus courantes. Or, il est bien plus difficile de couler un site web qui a soigné ses backlinks depuis sa création et qui fait autorité dans son domaine qu’un site qui a négligé le netlinking ou s’est lancé dans des pratiques un peu troubles.

Pour surveiller la qualité de vos liens, auditez régulièrement vos backlinks via des outils dédiés tels que Majestic ou SEObserver. Vous repérez des liens frauduleux ? Demandez immédiatement leur désaveu auprès de Google.

Surveiller le duplicate content

La production de contenu fait partie des critères de référencement naturel majeurs, que vous soignez sans doute avec patience et minutie. Ne perdez pas vos efforts en laissant votre contenu être dupliqué à travers le web ! Si Google parvient de mieux en mieux à identifier la source originelle d’un contenu, ce n’est pas toujours le cas, et il peut arriver qu’un adepte du NSEO copie votre contenu et demande à Google de supprimer le vôtre en signalant que c’est vous qui l’avez dupliqué…

Vérifier que votre contenu n’a pas été dupliqué via Google Search Console peut être très chronophage si vous avez beaucoup de pages web. Mieux vaut utiliser des outils dédiés tels que Copyscape par exemple.

Surveiller le duplicate content
© Justin_morgan– Licence Unsplash

Si vous repérez du contenu copié, contactez le propriétaire et demandez-lui de vous citer comme source via un lien d’attribution (ce n’est peut-être pas une attaque de NSEO !). Si la volonté est clairement de vous nuire, remplissez une plainte DMCA (Digital Millennium Copyright Act) pour chaque page où vous retrouvez du contenu qui vous appartient.

Utiliser la balise canonical

La balise rel= »canonical » est un outil d’aide à la lutte contre le contenu dupliqué et ses méfaits ainsi que contre les faux paramètres URL. Elle indique en effet à Google quelle est l’URL canonique, c’est-à-dire la page qui contient le contenu web original. Cette précaution évite que Google n’indexe plusieurs fois la même page web via des variantes frauduleuses d’URL, et que l’algorithme Panda estime alors qu’il y a présence de contenu dupliqué

Les attaques de Negative SEO peuvent avoir des répercussions importantes sur le développement d’une activité. Ses pratiques consistent à détourner et exagérer les techniques recommandées par Google, pour que le moteur de recherche pénalise un site concurrent en révisant à la baisse son classement dans les pages de recherches voire en le supprimant. Sécuriser son site, surveiller la qualité de ses liens ainsi que le caractère unique de son contenu web, effectuer des audits de sécurité doit ainsi faire partie des protections indispensables à mettre en place.

À lire aussi :

E-book gratuit

Rédiger du contenu SEO : les pièges à éviter

Découvrez les pièges auxquels vous pourrez être confrontés lors de votre production de contenus SEO et comment les éviter. 

Intéressés par nos services éditoriaux ?

Recevez la newsletter de hREF