Top 5 des bonnes pratiques pour développer votre chaîne YouTube

Malgré vos efforts, votre chaîne YouTube stagne à quelques centaines d’abonnés ? La plus populaire de vos vidéos ne dépasse pas 300 vues ? Vous êtes à deux doigts d’abandonner la partie ? Tenez bon ! Puisque 87 % des marketeurs soulignent l’efficacité de YouTube en tant que canal de communication (selon Wyzowl), c’est bien qu’il existe des leviers à actionner pour attirer l’attention des internautes, développer sa chaîne et booster ses performances. Alors, comment faire exploser votre compteur d’abonnés ? Comment démultiplier le nombre de vues par vidéo et pour l’ensemble de votre chaîne YouTube ? Voici le top 5 des bonnes pratiques à appliquer pour y parvenir.

comment faire exploser votre compteur d’abonnés ?
© Ksv_gracis – Licence Pixabay

N°1 : Créez des contenus pertinents pour votre chaîne YouTube (et faites preuve de régularité)

Pour une entreprise désireuse d’étendre sa présence en ligne et de gagner en notoriété, il est tentant de suivre l’exemple de tant d’autres organisations et de lancer sa propre chaîne YouTube. Néanmoins, il faut absolument comprendre que la publication de vidéos est une stratégie à part entière, et qu’à l’instar de toute autre démarche de création de contenu, elle doit s’organiser autour de deux axes fondamentaux :

  1. Les contenus proposés aux internautes doivent être à la fois qualitatifs et pertinents, c’est-à-dire professionnels sur la forme et utiles sur le fond. La pertinence, en particulier, est l’une des clés de la réussite : non seulement votre chaîne YouTube dans son ensemble, mais encore chaque vidéo postée dessus, doit avoir un intérêt pour les internautes, et plus spécifiquement pour votre public cible. Il s’agit donc de bien connaître ce dernier afin de pouvoir répondre à ses problématiques et à ses besoins. N’oubliez pas que c’est la base du content marketing. Aussi, n’hésitez pas à varier les formats et à proposer aussi bien des vlogs, des tutoriels, des avis d’expert, des témoignages, des démonstrations, etc.
  2. La régularité est indispensable en matière de création de contenu. Impossible de cumuler les vues et les abonnés si vous ne publiez pas régulièrement, tout en maintenant le niveau de qualité et de pertinence au plus haut. Pour cela, établissez un calendrier de mise en ligne et respectez-le ; choisissez un jour de la semaine pour publier une vidéo (ou plus) et tâchez de garder le rythme. Car, au bout d’un certain temps, vos abonnés seront dans l’attente de vos nouvelles créations – et il ne faudra surtout pas les décevoir !
Créez des contenus pertinents pour votre chaîne YouTube
© Megan_Rexazin – Licence Pixabay

N°2 : Tâchez d’augmenter la durée de visionnage sur votre chaîne YouTube

Parmi les indicateurs de performance pris en compte par l’algorithme de YouTube pour décider quelle chaîne mettre en avant dans les résultats de recherche, la durée de visionnage joue un rôle fondamental. C’est certainement la mesure la plus importante.

Pour le comprendre, il faut en revenir aux bases : que souhaite YouTube ? Réponse : conserver les internautes sur la plateforme le plus longtemps possible, afin de générer des revenus publicitaires. Or la durée de visionnage, qui correspond au temps passé par les internautes sur l’ensemble des vidéos d’une chaîne, fournit à l’algorithme des informations essentielles sur ce que les utilisateurs aiment ou non. De sorte que plus les spectateurs regardent vos vidéos, plus ils passent du temps dessus, et mieux c’est pour votre référencement – ce qui, mécaniquement, va augmenter la visibilité de vos vidéos et attirer plus d’internautes.

Comment faire en sorte que les internautes passent plus de temps sur une vidéo ? Voici quelques leviers.

  • Proposez des vidéos d’une durée comprise entre 10 et 20 minutes. Une vaste analyse menée par Semrush a montré que les vidéos les mieux placées dans les résultats de recherche ont une durée moyenne de 15 minutes (voir graphique ci-dessous), ce qui laisse à penser que les contenus plus longs sont aussi les mieux référencés. L’explication est simple : une vidéo longue traite son sujet plus en profondeur, apporte plus de valeur ajoutée… et augmente mécaniquement la durée de visionnage totale, puisque l’internaute passe plus de temps dessus.
Proposez des vidéos d’une durée comprise entre 10 et 20 minutes
(Source : Semrush)
  • Faites en sorte de capter l’attention du public au plus vite. De fait, YouTube considère que les 15 premières secondes d’une vidéo sont cruciales pour retenir l’internaute. L’idée, c’est donc d’user de techniques éprouvées : faire une introduction concise pour présenter le sujet du contenu, réduire le générique à sa plus simple expression, teaser le spectateur pour lui donner envie d’aller plus loin, etc. En somme, veillez à éliminer le superflu, surtout en début de vidéo.
  • Donnez du rythme à votre contenu afin de conserver l’attention et l’intérêt de l’internaute jusqu’au bout. Pour dynamiser votre vidéo, vous pouvez, par exemple, jouer sur le montage (en pratiquant le « jump cut »), insérer de la musique, changer régulièrement les échelles de plans, intégrer des visuels (graphiques, animations), etc.

D’autres astuces pour augmenter le temps passé par les internautes sur vos vidéos se trouvent dans cet article.

N°3 : Optimisez vos vidéos pour améliorer leur référencement sur YouTube

C’est sans doute l’évidence, mais pour qu’une chaîne YouTube se développe, il faut que ses vidéos soient vues ; et pour que ses vidéos soient vues, elles doivent être affichées parmi les premiers résultats lorsque les internautes effectuent une recherche. Comme pour Google, l’algorithme de YouTube est donc sensible à un certain nombre de leviers de référencement, le premier d’entre eux étant le taux de clics (CTR). Voici une sélection de techniques simples à mettre en place pour optimiser vos vidéos, booster leur visibilité, et augmenter le taux de clics – ce qui contribuera à améliorer encore leur référencement.

  • Travaillez le titre de votre vidéo pour le rendre aussi pertinent qu’attractif, notamment en y plaçant le mot-clé principal à optimiser, ou l’une de ses proches variantes. Le titre doit poser la problématique et montrer le bénéfice attendu. Mais attention : pas de « clickbait », pas de tromperie, et rien qui puisse faire penser à YouTube que votre vidéo est un spam (voir à ce propos les recommandations officielles de la plateforme).
  • Travaillez la description de votre vidéo. Celle-ci est trop souvent négligée, alors qu’elle offre une opportunité en or d’optimiser un contenu. Tâchez de l’approfondir : rédigez au moins un ou deux paragraphes (telles sont les guidelines officielles), placez des termes pertinents au regard du sujet de la vidéo et des mots-clés tapés par les internautes, et profitez-en pour ajouter des liens et autres ressources à forte valeur ajoutée.
  • Créez une vignette personnalisée, plutôt que de laisser YouTube s’en occuper seul. Optez pour des couleurs qui ressortent bien (différentes de celles qu’utilise la plateforme par défaut : noir, blanc et rouge), et intégrez quelques mots qui décrivent le sujet et donnent envie de cliquer.
  • Ajoutez des tags en ciblant votre mot-clé principal et ses variantes, en identifiant des termes qui décrivent le sujet de la vidéo, et en plaçant quelques références à votre secteur d’activité. L’idée étant de donner du contexte au contenu.
Optimisez vos vidéos pour améliorer leur référencement sur YouTube
©kreatikar – Licence Pixabay

Notez que l’optimisation de vos vidéos est utile pour l’ensemble de votre chaîne YouTube, et que ces performances se refléteront également dans la SERP de Google – sur la recherche universelle ou dans l’onglet dédié. Plus de secrets pour optimiser vos vidéos sur ce lien.

N°4 : Faites la promotion des contenus publiés sur votre chaîne YouTube

Les internautes ne verront vos vidéos que s’ils connaissent leur existence. Pour qu’ils viennent sur votre chaîne YouTube, vous devez donc faire en sorte de communiquer auprès d’eux au sujet des contenus publiés.

La meilleure façon de procéder, c’est de promouvoir vos vidéos sur d’autres réseaux sociaux. Pour chaque vidéo nouvellement mise en ligne, faites le tour de vos comptes sociaux et créez (au moins) un post par plateforme, en tirant parti des fonctionnalités spécifiques de chacune. Par exemple, utilisez les Reels et les Stories sur Instagram, créez un clip vidéo très bref sur TikTok, faites un live sur Facebook, etc.

Pourquoi est-ce la meilleure stratégie ? Parce que 99 % des utilisateurs de YouTube sont aussi sur d’autres réseaux sociaux (Hootsuite). C’est énorme ! Sur le tableau ci-dessous, on peut constater que 79 % des habitués de la plateforme sont sur Facebook, 77 % sur Instagram, 46 % sur TikTok, etc.

 Faites la promotion des contenus publiés sur votre chaîne YouTube

Assurez-vous que les internautes vous suivent sur ces réseaux et captez leur attention avec des posts dédiés à vos vidéos afin qu’ils rejoignent votre chaîne YouTube, consultent vos contenus, et s’abonnent !

N°5 : Créez des playlists optimisées pour pousser les utilisateurs à rester sur votre chaîne (et sur YouTube)

Les playlists désignent des regroupements de vidéos que l’utilisateur peut visionner sans faire de recherche, et qui s’affichent dans un cadre à droite de l’écran (voir image plus bas). Dans une playlist, la vidéo suivante se lance automatiquement lorsque la précédente se termine, ce qui permet à l’internaute de découvrir une série de contenus, ceux-ci étant liés par une thématique.

Créez des playlists optimisées

Une playlist contribue à augmenter la durée de la session, à savoir : le temps global passé sur YouTube par un internaute, une fois qu’il a commencé à regarder une vidéo. De fait, une chaîne YouTube bénéficie d’un léger effet de boost lorsqu’un utilisateur reste sur la plateforme après avoir consulté un contenu associé à celle-ci, même s’il poursuit en allant voir d’autres chaînes et d’autres vidéos. Ce qu’il faut comprendre, c’est que l’algorithme valorise les vidéos qui « poussent » les internautes à continuer leur session.

Cette règle s’applique également aux recommandations (qui s’affichent aussi sur la droite de l’écran en temps normal). Or l’intérêt d’une playlist, c’est qu’elle incite l’internaute à rester sur votre chaîne YouTube et à consulter successivement des vidéos publiées par vos soins. Ce qui, en retour, augmente la durée de visionnage globale.

elle incite l’internaute à rester sur votre chaîne YouTube et à consulter successivement des vidéos publiées par vos soins
© kreatikar – Licence Pixabay

Pour bénéficier de ce levier, vous devez intégrer vos différentes vidéos à des playlists personnalisées auxquelles les internautes pourront accéder soit depuis le menu principal de votre chaîne, soit depuis la page des résultats de recherche lorsque la playlist correspond aux mots-clés tapés. Ce travail de regroupement de vos contenus vous prendra un peu de temps, mais une fois vos playlists créées et bien organisées, les internautes seront susceptibles de passer plus de temps sur vos vidéos.

Le développement d’une chaîne YouTube est un travail de longue haleine. Il est essentiel de produire du contenu avec régularité, de créer des vidéos engageantes pour vos audiences, et de les optimiser avec soin pour que l’algorithme soit tenté de les mettre en avant. Ce ne sera pas de tout repos, mais le jeu digital en vaut la chandelle !

À lire aussi :

E-book gratuit

Rédiger du contenu SEO : les pièges à éviter

Découvrez les pièges auxquels vous pourrez être confrontés lors de votre production de contenus SEO et comment les éviter. 

Intéressés par nos services éditoriaux ?

Recevez la newsletter de hREF